Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie

Visite des jardins et de la maison de Claude Monet à Giverny en Normandie. On y retrouve la magie des fleurs et des couleurs de ses peintures.

1 – Giverny, jardin de Normandie
2 – Le Clos Normand
3 – Le Jardin d’eau
4 – La maison de Monet
5 – Le village de Giverny
6 – Restaurant Le Jardin des Plumes à Giverny
7 – Restaurant Le Jardin des Plumes à Giverny
8 – Comment aller à Giverny
9 – Conseils pour visiter Giverny

Giverny, jardin de Normandie

La Normandie possède de superbes jardins à visiter. Côté mer, ne manquez pas de visiter le jardin botanique de Vauville dans le Cap Cotentin.
A 1h de Paris, je suis allée visiter les jardins et la maison de Claude Monet à Giverny. C’est un petit village connu mondialement… et qui attire les foules. Lieu de résidence de Claude Monet, le jardin et les étangs ont inspiré le peintre impressionniste.
Claude Monet a vécu à Giverny de 1883 à 1926, soit quarante-trois ans.
Il se passionne pour le jardinage et transmet la magie des fleurs et des couleurs dans ses peintures.

Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie

Le Clos Normand

Lorsque Monet arrive à Giverny en 1883, le jardin est en fait un verger. Il le transformera pour obtenir des perspectives et surtout avoir des massifs de couleurs de différentes hauteurs qui se transforment au fil des saisons.
Peu à peu, Monet se passionne pour la botanique et échange des plants notamment avec Caillebotte.
Des capucines envahissent l’allée centrale avec des arceaux recouvertes de rosiers. On est loin, très loin des jardins à la française. Ici, c’est le bazar. Et cela fait tout son charme. Rosiers, agapanthes, dahlias, iris, pivoines et les nymphéas bien sûr.

Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie

Le Jardin d’eau

Quelques années plus tard, Monet acquiert un autre terrain à Giverny derrière la voie ferrée. Il y fait creuser un bassin qui s’inspire des jardins japonais où poussent nénuphars, roseaux et iris. Après une forêt de bambous, on découvre le fameux pont japonais vert couvert de glycines (et de touristes).
Les saules pleureurs bordent l’étang couvert des nymphéas que l’on trouve au musée de l’Orangerie.
Les ginkgo biloba et les érables démontre sa passion pour le Japon.
On imagine le Monet avec son chevalet dans les allées du jardin et au bord de l’étang pour peindre les reflets du ciel dans l’eau et les nymphéas.
On entre dans les tableaux du maître.

Pont japonais dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Nymphéas dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie
Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie

La maison de Monet

On visite l’atelier décoré de tableaux et de mobilier mais aussi les chambres au charme désuet avec les rideaux de dentelle et les portraits de famille.
Et puis il y a la salle à manger jaune et la cuisine bleue avec sa faïence et ses fourneaux. Cela m’a fait penser à la superbe cuisine de Nissim de Camondo et aux maisons de nos grands-mères.
On retrouve dans la maison des estampes japonaises qui ont dû inspirer le peintre.

Maison de Claude Monet à Giverny en Normandie
Maison de Claude Monet à Giverny en Normandie
Cuisine de Claude Monet à Giverny en Normandie
Maison de Claude Monet à Giverny en Normandie
Maison de Claude Monet à Giverny en Normandie
Maison de Claude Monet à Giverny en Normandie

Le village de Giverny

Surtout prenez le temps de vous balader dans ce si joli village. Les maisons sont charmantes et je dois avouer que malgré le nombre de touristes, j’ai été ravie de ne pas voir pléthore de boutiques de chinoiseries.
Vous pourrez également visiter le musée des impressionnismes avec une collection permanente et des expositions temporaires (99 rue Claude Monet).

Balade dans le village de Giverny, village des impressionnistes et de Claude Monet en Normandie

Restaurant Le Jardin des Plumes à Giverny

Si vous voulez vous faire plaisir, profitez d’un déjeuner au Jardin des Plumes, le restaurant d’Eric Guérin.

Comment aller à Giverny

La maison et les jardins sont ouverts de fin mars au 1er novembre de 9h30 à 18h, dernière admission à 17h30.
Les animaux ne sont pas admis.
Depuis la gare Saint Lazare, prendre le train jusqu’à Vernon, 45 minutes, et 25€ aller-retour.
A la sortie de la gare, une navette vous emmène à Giverny (10€ aller-retour), départ 15 minutes après l’arrivée du train.
Vous pouvez prendre votre vélo dans le train ou en louer un au bar en face de la gare.

Conseils pour visiter Giverny

J’appréhendais la visite de Giverny en me disant qu’il allait y avoir beaucoup de monde. Et bien c’était à la hauteur de ce que j’imaginais : quelque chose entre le métro à l’heure de pointe et une visite de la tour Eiffel… dans un joli jardin. 
Pour réduire l’attente au guichet, je vous recommande fortement d’acheter vos billets coupe-file en ligne.
Prenez le train qui arrive vers 9h pour être parmi les premiers. A la sortie de la navette, filez à l’entrée coupe-file.
Démarrez la visite par la maison par ce que quand vous allez en sortir, il y aura la queue pour rentrer. Les pièces sont petites.
Allez ensuite à l’étang aux nymphéas au fond du jardin qui sera déjà plein de touristes. Puis promenez-vous dans les allées.
Un jardinier m’a dit qu’il y a moins de monde au déjeuner mais en sortant vers 13h il y avait une queue interminable à l’extérieur.
C’est dommage que la maison n’élargisse pas les plages horaires pour répartir les visiteurs.

on se retrouve sur pinterest

Vous avez aimé cet article ? Alors aidez-moi à le faire connaitre en le partageant sur les réseaux sociaux 🙂.
Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter
.

Dans les jardins de Claude Monet à Giverny en Normandie

Tous les éléments de radis rose (textes et photographies sauf mention contraire) sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.