L’heure du goûter avec Guillaume Sanchez

0
Guillaume Sanchez pâtissier de la Splendens Factory par radis rose

Vous avez peut-être déjà vu ce pâtissier qui n’aime pas le sucré dans l’émission Qui sera le prochain grand pâtissier ?
En effet, le pâtissier n’est pas attiré par le sucré. Il ne goûte pas ses préparations mais se fie à son odorat et aux dosages qu’il connait pour retirer toute lourdeur.

Il a démarré sa carrière chez les Compagnons du devoir avant de rejoindre Ladurée, Dalloyau, Hermé et Fauchon. Il crée le Horror Picture Tea, un salon de thé rock éphémère et salon de tatouage.
Aujourd’hui consultant pâtisserie pour des grands palaces, il écrit des livres, donne des cours et peut créer une dizaine de gâteaux par jour.
Guillaume Sanchez pâtissier de la Splendens Factory par radis rose

Guillaume Sanchez fait partie de la Splendens Factory, une résidence d’artistes située dans une maison rue Muller avec notamment un studio photo, des graphistes, vidéastes et performeurs. Au premier étage, se trouve Le White, une galerie, qui propose uniquement des objets blancs.
Guillaume Sanchez pâtissier de la Splendens Factory par radis rose

Ce jour-là, Guillaume Sanchez a préparé un millefeuille à la crème aux deux vanilles, chantilly au mascarpone, poudre de pamplemousse. Le feuilletage est glaçé, la crème délicate, la chantilly aérienne et la poudre de pamplemousse parfume le tout. Un délice.
Guillaume Sanchez pâtissier de la Splendens Factory par radis rose

Mais notre créateur sait se renouveler et officie depuis cet été au Nomos, le nouveau restaurant de la Spendens Factory, cette fois-ci dans le salé.

Guillaume Sanchez pâtissier de la Splendens Factory par radis rose

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Votre nom