La Parisienne, bière artisanale de Paris

0
La Parisienne, bière artisanale de Paris par radis rose

La Parisienne, bière artisanale de Paris par radis roseDe l’eau, du malt, du houblon, des levures et de la fermentation. Ce sont les éléments de fabrication de la bière. La Parisienne, installée dans le 13ème arrondissement, produit une bière artisanale et renoue avec une tradition locale.

La Parisienne, bière artisanale de Paris
Jean Barthélémy Chancel, le propriétaire de la Brasserie Artisanale du Lubéron et d’une maison de champagne, a installé sa brasserie dans le 13ème arrondissement. Des cuves de brassage toutes brillantes attendent les sacs d’orge juste à côté.

On y brasse et mets en bouteille des bières blondes, des rousses et des brunes avec une production annuelle de 1 200 000 bouteilles.
La Parisienne fait partie de ces micro-brasseries qui ont pour objectif de promouvoir la vraie bière artisanale et locale car les français apprécient de plus en plus les produits régionaux. Tout comme le vin, la bière a été inscrite patrimoine culturel français.
La Parisienne est distribuée chez les cavistes, certains bars et restaurants bistronomiques sur Paris.
La Parisienne, bière artisanale de Paris par radis rose

Les brasseries sous Paris, une tradition du 13ème arrondissement
Le 13ème arrondissement est surtout connu pour la Butte-aux-Cailles et son  quartier asiatique.
C’était à l’origine un quartier ouvrier où l’on trouvait notamment des brasseries comme la bière de Lutèce dans la rue de la Glacière qui utilisait d’anciens vides de carrière.
Ces carrières avaient déjà été exploitées dès le XVIIème siècle par les moines chartreux qui utilisaient celles situées sous leur couvent (aujourd’hui situées sous la pépinière et le jardin du Luxembourg) pour installer leurs distilleries, dans lesquelles ils fabriquaient, puis entreposaient, la Chartreuse.

Vers la fin du XVIIIème siècle on utilisa les carrières des 13ème et 14ème arrondissements pour installer des brasseries. La température constante de 15° et l’hygrométrie y étaient idéales pour la fermentation de l’orge en plus de l’eau de la nappe phréatique.
Plusieurs brasseries comme Gallia, Schmidt, Filley ou Dumesnil sous la rue Dareau où travaillaient 200 personnes au début du XXème siècle s’y installèrent. Ces brasseries fermèrent dans les années soixante avec l’arrivée de groupes mondiaux comme Kronenbourg.
Retrouvez l’histoire de ces brasseries parisiennes.

En s’implantant dans le 13ème arrondissement, La Parisienne renoue avec cette tradition de production locale.

Et un poulet sauce miel, moutarde et bière accompagné d’une bière, ça vous dit ?
recette de poulet sauce miel, moutarde et bière par radis rose

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Votre nom