Street food au Marché des Enfants Rouges

4
terrasse au marché des Enfants Rouges
terrasse au marché des Enfants Rouges

Le marché des Enfants Rouges est le plus vieux marché parisien. Situé dans le 3ème arrondissement, dans le Haut-Marais, l’entrée se situe rue de Bretagne et nous fait voyager dans la cuisine du monde entier.

Le plus vieux marché de Paris
En 1615, la ville de Paris s’arrête au niveau de la Place de la République. Le quartier est en plein développement et la demande d’approvisionnements explose. Il faut donc créer un marché pour approvisionner le Marais, un nouveau quartier.

Le Marché du Marais du Temple » comporte une halle en bois un puits et une étable. 
En 1772, l’hôpital-orphelinat crée en 1536 par Marguerite de Valois dans le Marais ferme ses portes. Les orphelins sont transférés aux Enfants Trouvés de l’Ile de la Cité. En souvenir des petits pensionnaires vêtus d’un habit rouge en signe de charité, les habitants du Marais baptiseront le marché du nom de Marché des Enfants Rouges.
Le marché est progressivement rénové et agrandi. On y installe une fontaine et une vacherie appelée « la laiterie des enfants rouges » qui procure du lait pour tout le quartier jusqu’en 1914.
Le Marché des Enfants Rouges sera cédé à la Ville de Paris en 1912 et est inscrit à l’inventaire de Monuments Historiques depuis 1982.

Marché des Enfants Rouges par radis rose

Aujourd’hui
C’est « la place du village », comme l’appellent les habitants du quartier de la rue de Bretagne, un marché atypique tel que l’on peut voir à Londres avec une halle semi-couverte on l’on vient faire ses courses chez le primeur, le boucher, le poissonnier, le fromager et le fleuriste à deux pas du Carreau du Temple.

épicerie italienne Marché des Enfants Rouges par radis rose

Mais on y trouve aussi plein de petits traiteurs avec des comptoirs ou terrasses où découvrir de la cuisine du monde entier entre 10 à 15€ environ. C’est une sorte de cantine en plein air avec de la street food à profusion : italien, marocain, libanais, japonais, antillais ou bien des crêpes pour lesquelles il faut avoir de la patience car la queue est souvent longue ! C’est l’occasion de découvrir la street food du monde entier sur place ou à emporter. En semaine, on peut y déjeuner sur le pouce. Le week-end, on traîne autour d’un déjeuner ou d’un brunch. C’est l’occasion de faire le tour du monde en plein Paris. Attention, il y a foule !

Dans un angle, L’estaminet des Enfants Rouges est un restaurant avec une jolie terrasse qui propose des plats à base de produits de la ferme.

Dans un angle, L’estaminet des Enfants Rouges est un restaurant avec une jolie terrasse qui propose des plats à base de produits fermiers au Marché des Enfants Rouges par radis rose

Essayez la pastilla au poulet, amande et cannelle du traiteur marocain.

la pastilla au poulet, amande et cannelle du traiteur marocain au Marché des Enfants Rouges par radis rose

Pour un burger, allez au stand de la ferme de Mésenguy. Ils proposent des produits de la ferme (viande bio, produits transformés), miel et bière mais surtout des burgers fermiers ! Ils ont une formule à 10€ pour un burger et frites. On choisit le fromage que l’on veut (cheddar, tomme au cidre, bleu, cantal, chèvre) et l’on peut avoir un supplément bacon. Un délice !

burger de la ferme de Mésenguy au Marché des Enfants Rouges par radis rose

Le traiteur antillais propose une formule à 5€ avec 3 acras et un planteur, rhum gingembre ou Ti Punch, parfaite pour un apéro de fin de journée l’été.

Le traiteur antillais au Marché des Enfants Rouges pour un apéro de fin de journée l’été par radis rose

On continue la balade en prenant un dessert chez Profiterole Chérie de Philippe Urraca juste à côté allant se promener dans le Marais ou en visitant le musée Carnavalet ou celui des  Arts et Métiers.
J’aime bien aller à ce marché de temps et temps. Et vous, que faîtes-vous le weekend ?

Le Marché des Enfants Rouges
39 rue de Bretagne 75003 paris
Mardi – Samedi : 8h – 20h30
Dimanche : 8h30 – 17h
Métro : Temple, République, Arts et Métiers, Filles du Calvaire

L’abus d’alcool est dangereux. A consommer avec modération.

4 Commentaires

  1. c’est un marché très sympa mais j’y vais tôt avant la foule de bobos à poussettes :). il y a aussi à quelques mètre une épicerie péruvienne très rigolote où l’on peut acheter du piment pour les ceviches et du pisco. Le quartier est vivant, une vraie carte postale pour foodista.

    • Je passe souvent dans le coin. J’adore ce quartier. C’est sûr qu’il fauta arriver tôt pour éviter la longue queue aux stands. J’irai faire un tour à la boutique péruvienne la prochaine fois 🙂

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Votre nom