Le conservatoire national de la tomate au Château de la Bourdaisière

0
Les plants de tomates sont semés en mars sous serre chauffée et plantés dans le potager en mai. Les jardiniers vous apprendront à choisir vos tomates qui doivent être souples et parfumées et à consommer en été.

La saison de la tomate bat son plein. Rouge, verte, jaune, noire ou zébrée, ronde ou allongée, en salade, cuite ou farcie, charnue, juteuse et savoureuse, c’est l’occasion de croquer dedans à pleines dents et de découvrir le conservatoire national de la tomate au Château de la Bourdaisière à Montlouis par radis roseLa saison de la tomate bat son plein. Rouge, verte, jaune, noire ou zébrée,  ronde ou allongée, en salade, cuite ou farcie,  charnue, juteuse et savoureuse, c’est l’occasion de croquer dedans à pleines dents et de découvrir  le conservatoire national de la tomate au Château de la Bourdaisière à Montlouis.

Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire.
En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique, y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher, coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée.
D’ailleurs connaissez-vous l’origine de la tomate ? Elles étaient cultivées par les Aztèques et furent ramenées en Europe par les conquistadores Espagnols.
Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée.Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée.Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis roseLe Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis rose

Que vous soyez passionné de jardinage, amateur de cuisine ou juste en balade, les jardins vous plairont à coup sûr. On y trouve également des plantes médicinales, un verger d’arbres fruitiers de plus de 100 variétés et une jolie collection de dahlias.
Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis roseLe Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis roseLe Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis roseLe Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. En 1995, Louis Albert de Broglie, le Prince Jardinier, passionné de botanique , y crée le conservatoire national de la tomate afin de sauvegarder la diversité avec près de 650 variétés cultivées en bio : glamour, cornu des andes, dix doigts de Naples, bloody butcher , coeur de velours, téton de Vénus, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée par radis rose

Les plants de tomates sont semés en mars sous serre chauffée et plantés dans le potager en mai. Les jardiniers vous apprendront à choisir vos tomates qui doivent être souples et parfumées et à consommer en été. Il faut éviter de les mettre au frigo car cela leur enlève le goût. Mieux vaut les laisser 3-4 jours à température ambiante sans trop les entasser.
Les plants de tomates sont semés en mars sous serre chauffée et plantés dans le potager en mai. Les jardiniers vous apprendront à choisir vos tomates qui doivent être souples et parfumées et à consommer en été.

Vous pourrez également visiter la micro ferme en permaculture qui respecte l’écosystème en étant respectueux de l’environnement et des êtres vivants avec du paillage, des haies et des animaux par exemple.

Vous pouvez prolonger la visite par une promenade dans le parc ou même en séjournant au château sans oublier le Festival de la tomate et des saveurs chaque année en septembre.
Vous pouvez prolonger la visite par une promenade dans le parc ou même en séjournant au château sans oublier le Festival de la tomate et des saveurs chaque année en septembre.Le Château de la Bourdaisière fait partie de ces magnifiques châteaux du Val de Loire. Vous pouvez prolonger la visite par une promenade dans le parc ou même en séjournant au château sans oublier le Festival de la tomate et des saveurs chaque année en septembre.

Les jardins de la Bourdaisière sonts ouverts au public du 1er avril au 15 novembre de 10h à 19h

Château de la Bourdaisière
25 rue de la Bourdaisière
37270 Montlouis sur Loire

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Votre nom